Maxi Race 2017 - Annecy, samedi 27 mai

 
Un saut dans l'inconnu à l'occasion de cette XL race Annecy 2017, une course à étape, deux marathons (et quelques 5200m de D+) à enchaîner sur le week-end.

Quelques photos de notre 'guerrier'

 
Le premier jour, le départ est donné à 5h20, nous sommes environ 400 à s'élancer direction le sommet du Semnoz (1750m) pour une ascension de 15km. La montée se fait dans la bonne humeur, les organismes se réveillent doucement.
Au dixième km nous retrouvons les coureurs de la Maxi-race, partis 20mn plus tôt. Le terrain s'élève peu à peu avant d'arrivée au Semnoz où je retrouve ma compagne et profite du ravitaillement.
 
Tous les voyants sont au vert et je peux entamer la descente. Le soleil se lève et commence à faire ses premiers effets, et au K25 le "coup de chaud"... J'éprouve beaucoup de difficulté à relancer mais surtout à boire et manger; je décide de ralentir et je commence à subir la course avant l'ascension du col de la Cochette.
Je gère la fin de course en profitant des points d'eau naturels pour me refroidir. Après la descente du Taillefer, il nous reste 2 km de route pendant lesquels je réfléchis à la route du lendemain, pensant même à ne pas me présenter au départ mais qui sait, la nuit porte conseil il paraît.
 
Place à la récupération, massage et réhydratation massive, mais surtout on oublie toutes règles diététiques et on sort le saucisson, il ne faut pas oublier de se faire plaisir. La motivation me regagne peu à peu, j'en profite donc pour préparer mon sac pour le second marathon.
 
4h00 le dimanche, le réveil sonne et la nuit fut réparatrice. Direction le départ prévu à 6h30, mais sur la ligne il manque quelques concurrents à l'appel; la chaleur de la veille a vraiment éprouvé tous les organismes.
Les sensations sont plutôt bonnes mais pas questions de s'emballer. Je gère les difficultés une à une en m'hydratant régulièrement. Sur la deuxième partie du parcours je remonte quelques coureurs, et durant les derniers km je profite des derniers instants, surtout de cette arrivée où un grand nombre de supporters est venu, pour accompagner les derniers pas de chacun jusque la ligne d'arrivée qui borde le lac.
 
Malgré le coup de chaud du premier jour, je reste satisfait de cette course terminée en 13h25 (6h43/6h42) à la 112ème place. Maintenant place à la récupération et on tourne les regards vers Chamonix et ses 80km du Mont-Blanc dans un mois.
 
Aurélien
 
Quelques photos :