Hors Stade - Marathon de Berlin 2012


LE JAF AU MARATHON DE BERLIN LE 30 SEPTEMBRE 2012.

"COTE COUR, COTE JARDIN"

 

                      Côté cour, parce que la course sur route est une discipline exigeante pour les organismes. Blessée pour la première fois, je n'ai pas pu prendre le départ. Cela ne m'a pas empêché de passer une superbe journée avec ma fille.

 

Ensemble, nous avons fait les pom-pom girls. Et le marathon, côté cour, c'est super intéressant. Voir le nombre impressionnant de handisports, la horde des Kenyans qui lèchent le macadam (et s'adjugent les neuf premières places), l'aisance de la première féminine, le flux croissant des coureurs et le passage de nos champions.

Et pour tous ceux qui se déplacent avec les compétiteurs en soutien logistique, vous pouvez être certain que votre rôle est plus qu'important. Savoir qu'au 5ème, 21ème, ou 35ème kilomètre quelqu'un sera là pour vous encourager, aide à se surpasser.

 

                         Côté jardin, parce que dimanche, sous une température idéale de 18 degrés, les rues de Berlin ont été le jardin, le terrain de jeu et d'expression de THIBAUT ASTIER, GERARD DUROT, THIERRY VINCENDEAU et CHRISTIAN PATTYN.

Le marathon, c'est un peu comme une naissance : une longue préparation, et quand l'échéance approche, elle est vécue comme une délivrance. Les coureurs sont alors pressés d'en découdre en s'interrogeant sur la frimousse du chrono. Et même s'ils savent que, pendant l'épreuve, il y aura des moments de blues et de souffrance, une fois la ligne d'arrivée franchie, la mémoire conservera les moments de joie et de partage.

Pour Thibaut, pour un coup d'essai, ce fut un coup de maître. Premier marathon à l'étranger sous les couleurs du club, et il atteint son objectif de boucler les 42 km 195 en moins de 3 heures (2h58'51). Juste récompense d'une préparation exigeante et bien menée. Il a toute mon admiration et je sais qu'il fait aussi la fierté de notre président.

Thierry en 2h51'32 n'égale pas son meilleur temps, mais sa préparation a été perturbée par une blessure au dos et il peut être satisfait de cette performance. A noter que beaucoup de coureurs signeraient pour faire un tel chrono.

Christian en 3h42'54 est content de sa course, après une préparation menée de front avec d'autres projets.

Et notre Gérard national a toute notre sympathie. Il nous épate par son calme, son humilité, sa constance à s'aligner sur ces grandes épreuves. Il réalise 4h22'34.

 

En conclusion et pour vous aider à saisir la mesure de l'un des plus grands marathon au monde, BERLIN c'est :

- un village marathon dans l'ancien aéroport TEMPELHOF, 3éme plus grand bâtiment au monde, après le pentagone et le palais de Bucarest.

- 40987 COUREURS

- 240 000  litres d'eau

- 145 000 bananes

- 45 000 pommes

- 2780 kilos de médailles

- 250 litres d'huile de massage

- 90 orchestres (1 tous les 500 mètres environ)

- des milliers de supporters.

et 42km195 courus dans une ville superbe, aux nombreux espaces verts, aux monuments exceptionnellement rénovés, témoins souvent d' une histoire tourmentée.

 

SYLVETTE

 

Joomla Template: from Battraud-Dauchy